Archive | Retour sur RSS feed for this section

Retour sur… la pub Perrier

12 Jan

Nouvelle rubrique déjà inaugurée avec un article sur les pubs Orangina, « Retour sur… » se penche désormais sur une publicité qui fit scandale en 1976, lors de sa sortie : la pub erotique de Perrier. Le pitch : une main féminine caresse une bouteille de Perrier et la fait grandir jusqu’à l’apothéose finale.

La publicité avait été remasterisée et était réapparue sur nos écrans en 2009 à l’occasion des fêtes de fin d’année. Il est intéressant de voir que ce film qui avait, dans les années 70, choqué la majorité des Français, fait 30 ans plus tard, sourire les téléspectateurs. D’ailleurs, Perrier a bien compris le changement de perception des français, et a misé sur l’auto-dérision pour supporter la rediffusion de la campagne publicitaire sexy en 2009 : la marque avait en parallèle lancé un site internet Lamainperrier.com où des mini video amusantes suivaient le parcours de la main de Perrier. Mais parce qu’une bonne vidéo vaut mieux qu’un long texte, je vous laisse découvrir les mini-videos lancées en 2009.

 

 

Qu’en pensez-vous ? Choquant ou amusant ?

Pour ma part, je la trouve choquante, trop suggestive, surtout parce qu’elle était diffusée à des heures de grande écoute, avec un public parfois jeune.

 

 

Retour sur… La pub Orangina

1 Nov

Aujourd’hui on inaugure une toute nouvelle rubrique : « Retour sur… ».

Le but : parler d’un produit, d’une publicité ou d’un évènement passé qui m’a marqué.

Et aujourd’hui, on commence avec l’une des meilleures sagas publicitaires, selon moi : les pubs Orangina réalisées par Alain Chabat.

On est au milieu des années 90 et Orangina est confronté à un problème de taille : la marque ne parvient pas à séduire les adolescents. A l’époque où l’attrait pour les produits made in USA est grandissant et face à la concurrence des géants américains Coca et Pepsi, la petite marque française a bien du mal à s’imposer. Elle a donc l’idée lumineuse de confier la réalisation de ses spots tv au célèbre humoriste Alain Chabat, idole des 13-20 ans.

Le sloggan : « Il faut bien secouer Orangina, sinon la pulpe elle reste en bas »

Le ton : l’humour absurde, décalé, impactant

Le résultat : une série de spots TV, personnifiant la célèbre bouteille ronde, à l’humour décapant. Ma préférée ? Celle du flipper, sans hésitation.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur Orangina et ses stratégies de communication, l’émission Culture Pub a fait un documentaire court et intéressant à ce sujet :