M&M’s existe enfin en version chocolat noir en France !

23 jan

Les M&Ms, tout le monde connait : des dragées de chocolat fourrés aux cacahuètes ou autres (il existe en effet pléthore de déclinaisons).

Ca y est les M&M’s sont désormais disponible au chocolat noir, avec un minimum de 65% de cacao et fourrés à la cacahuète, en format familial de 435g.

Prix : 3,99€ dans mon Auchan.

Et en ce moment, il y a une offre découverte avec le 1er achat 100% remboursé.

 

4 nouveautés pour Orangina en janvier 2012 !

22 jan

Le groupe Orangina-Schweppes débute cette nouvelle année sur les chapeaux de roue en lançant pas moins de 4 nouveaux produits pour la marque Orangina.

Plus précisemment, 2012 voit arriver 2 nouveaux parfums pour la version classique d’Orangina et 2 pour la version sans sucre.

Lady Gina et Bad Jack enflamment la version classique

Lady Gina, une version aux fruits rouges et Bad Jack aux fruits exotiques. Perso, ça me rappelle beaucoup les goûts déjà développés par Orangina : Rastaman aux fruits tropicaux et l’Aristo qui était au cassis, pas vous ?

 

Pour rappel : Rastaman et L’Aristo

La seule vraie originalité réside selon moi dans la couleur de l’Orangina Bad Jack : noir, comme du Cola. C’est assez surprenant, d’autant plus que c’est en contradiction avec le gout, puisque les fruits exotiques ne sont a priori pas rattachés à cette couleur.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous goûté ?

La gamme Orangina Miss’O

L’Orangina sans sucre n’est pas laissé en reste, puisqu’il voit arriver 2 nouveaux parfums également : framboise et pamplemousse.

La gamme Miss’O remplace désormais l’appellation "Light" et ne contient ni sucre ni aspartame. Elle s’adresse principalement aux jeunes femmes "pétillantes, drôles, naturelles et sexy avec un petit grain de folie".

Retour sur… la pub Perrier

12 jan

Nouvelle rubrique déjà inaugurée avec un article sur les pubs Orangina, "Retour sur…" se penche désormais sur une publicité qui fit scandale en 1976, lors de sa sortie : la pub erotique de Perrier. Le pitch : une main féminine caresse une bouteille de Perrier et la fait grandir jusqu’à l’apothéose finale.

La publicité avait été remasterisée et était réapparue sur nos écrans en 2009 à l’occasion des fêtes de fin d’année. Il est intéressant de voir que ce film qui avait, dans les années 70, choqué la majorité des Français, fait 30 ans plus tard, sourire les téléspectateurs. D’ailleurs, Perrier a bien compris le changement de perception des français, et a misé sur l’auto-dérision pour supporter la rediffusion de la campagne publicitaire sexy en 2009 : la marque avait en parallèle lancé un site internet Lamainperrier.com où des mini video amusantes suivaient le parcours de la main de Perrier. Mais parce qu’une bonne vidéo vaut mieux qu’un long texte, je vous laisse découvrir les mini-videos lancées en 2009.

 

 

Qu’en pensez-vous ? Choquant ou amusant ?

Pour ma part, je la trouve choquante, trop suggestive, surtout parce qu’elle était diffusée à des heures de grande écoute, avec un public parfois jeune.

 

 

Les gnocchis balls de Lustucru

4 jan

C’est la mode des balls, ces billes qui sont parfaites pour l’apéro notamment. Et Lustucru surfe sur la tendance en lançant ses Gnocchi Balls à poêler.

Vous avez goûté ?

Malibu Winter Edition

3 jan

Bonne année 2012 à tous. Je vous remercie d’être de plus en plus nombreux à suivre ce blog. N’hésitez pas à réagir, laisser des commentaires, m’envoyer vos suggestions ou vos tests de produits.

On enchaine avec une édition limitée qui n’est presque plus d’actualité, mais comme le produit m’a plu, il fallait que je vous en parle. Il s’agit de l’édition limitée de Noël de Malibu : du Malibu avec des flocons de noix de coco. L’effet est très joli, très "Noël". Par contre je n’ai pas goûté, n’étant pas fan de la noix de coco. Si vous avez testé, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

Gü et Häagen-Dasz sortent leur "bûche"

11 déc

lance pour la 1ère fois sa bûche de Noël… enfin pas tout à fait une bûche, plutôt une boule de Noël.

Composée d’une compotée de cerises griottes, une génoise et mousse au chocolat, ainsi qu’une ganache onctueuse, elle est disponible en exclusivité chez Monoprix et à la Grande Epicerie. Pour 6-8 personnes, 14€.

Qu’en pensez-vous ? A mon avis, elle ne doit pas être évidente à découper et servir, non ?

Häagen-Dasz fait, cette année appel au designer Kiki Van Eijk pour sa création de Noël : la bûche Fleur de Glace. Disponible en 2 versions : jaune ou blanche, elle ravira pour la 1ère, les amateurs de crème glacée Macadamia Nut Brittle etdu sorbet Mango ; et pour la seconde, les inconditionnels de Caramel Biscuit & Cream, Speculoos et Vanilla.

Dans mon cas, les parfums de la fleur blanche m’attirent davantage ! Et vous ? Plutôt fleur blanche ou fleur jaune ?

Häagen-Dazs by Kiki Van Eijk, pour 8-10 personnes, 43 euros

Michel et Augustin inventent le Cookie des rois

23 nov

Ok, ok, il est un peu tôt pour parler de la fête des rois mais l’info vient de tomber et le produit est suffisamment original pour mériter sa place ici. Il s’agit du Cookie des rois des trublions du goût Michel et Augustin. Késako ? Un cookie géant, pour 6 à 7 personnes, à partager avec en prime fève et couronne à l’intérieur. Une réinterprétation osée de la galette des rois, puisqu’a priori, la recette n’a rien à voir avec le célèbre gâteau. Pas de frangipane, pas de pâte feuilletée… bref un bon coup marketing pour faire parler d’eux (ils sont forts pour ça !).

A découvrir en janvier, en exclusivité chez Monoprix.

Qu’en pensez-vous ? Coup de génie ou idée trop décalée ?

Les nouveautés sucrées : Tic Tac, Hollywood et Lindt

16 nov

Aujourd’hui je vais vous parler des derniers lancements du rayon épicerie sucrée.

1. Tic Tac duo de fraises

La marque de dragées a lancé fin octobre une nouvelle saveur : Duo de fraises.

Le paquet renferme 2 types de bonbons : un dragée rose pale "fraise douce" et un dragée rose fushia "fraise acidulée". Au goût, la différence entre les 2 saveurs est bien perceptible, puisque les bonbons rose pale ont un goût de fruit rouge, toutefois légèrement acidulé. En revanche, je suis plus sceptique concernant les bonbons fushia qui ont plutôt un goût de fruit rouge et de menthe, et qui s’éloigne donc de la promesse mentionnée sur l’emballage.

2. Les chewing-gum Hollywood Twist

Hollywood lance la gamme de chewing-gum Twist avec 2 nouvelles références : Fruits sunrise et Fraise fantasy.

Le packaging pop-art, de même que le nom des saveurs, vise une clientèle adolescente. Le goût tend également à séduire les plus jeunes car j’ai trouvé ces chewing-gum plutôt sucrés et acidulés. La saveur Fruits sunrise semble être à la pastèque et on retrouve bien le goût de fraise pour la saveur Fraise fantasy. La texture du chewing-gum est granuleuse (ou en terme marketing "givrée") et elle tient bien (elle ne se "liquéfie" pas en bouche et reste assez ferme). On a un premier parfum très sucré et acidulé qui s’estompe pour laisser place à un parfum plus doux qui reste assez longtemps en bouche. Mon verdict : j’aime bien, quoiqu’un peu trop sucré.

3. Lindt Passion Chocolat

La marque vient de lancer une nouvelle gamme de chocolat "à casser". Et oui, adieu les tablettes aux carrés de chocolat pré-découpés, la nouvelle tendance semble être de casser soi-même sa dose de chocolat.

J’ai vu seulement les 2 références ci-dessus en magasin : chocolat noir Caramel & Fleur de sel et chocolat au lait Orange & Pistache, mais il semblerait qu’une 3ème référence existe, tout du moins à l’étranger : Amandes & Vanille Bourbon. Ces tablettes Premium semblent s’adresser à une clientèle d’amateurs de chocolat et leur proposent une nouvelle expérience gustative, avec des éclats, soit de caramel et de fleur de sel, soit de zestes d’orange et de pistache, disséminés sur la tablette.

Autre nouveauté de fin d’année chez Lindt : un nouveau parfum vient enrichir la gamme Lindt Création. Il s’agit d’un chocolat au lait fourré à la crème de marron. Le lancement en fin d’année est judicieux, puisqu’il s’agit de la période des marrons / marrons glacés.

Et vous, quels nouveaux produits sucrés avez-vous découvert ? Avez-vous testés ceux ci-dessus ? Vous avez aimé, détesté ? Pourquoi ?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me faire part de vos découvertes.

Des préservatifs 100% équitables !

4 nov

Dur dur d’innover au rayon des préservatifs… Après les aromatisés, les nervurés, les perlés, etc… la marque Intimy a décidé de se lancer dans la tendance du commerce équitable en commercialisant ses préservatifs Intimy Ethic Love.  Ces préservatifs "sont fabriqués à partir de latex équitable issu de plantations certifiées situées en Asie du Sud. La production de caoutchouc naturel garantit aux travailleurs locaux des droits et un salaire juste ainsi que le respect de l’utilisation des ressources naturelles dans un souci de développement durable et responsable."

Le packaging respecte les codes des produits équitables / écolo / bio (barrez les mentions inutiles) ==> un effet papier kraft pour plus de "naturalité" (remarquez le beau barbarisme).

C’est une initiative que je salue, d’autant plus que ces préservatifs ne coûtent pas beaucoup plus cher que les autres : PVC 7€ les 6 préservatifs.

Et en bonus, je vous met une photo d’un hévéa, arbre d’où l’on extrait le caoutchouc. J’avais pu observer la récolte de caoutchouc cet été au Cambodge. D’ailleurs, c’est amusant car j’avais eu l’impression de me promener au milieu d’une forêt de préservatifs, à cause de l’odeur forte et caractéristique du caoutchouc.

Saignée d'où coule le latex

Récolte des bidons de latex

Comme on peut le constater, les conditions de travail sont difficiles et le commerce équitable permet d’aider les populations à accéder à de meilleurs salaires.

Retour sur… La pub Orangina

1 nov

Aujourd’hui on inaugure une toute nouvelle rubrique : "Retour sur…".

Le but : parler d’un produit, d’une publicité ou d’un évènement passé qui m’a marqué.

Et aujourd’hui, on commence avec l’une des meilleures sagas publicitaires, selon moi : les pubs Orangina réalisées par Alain Chabat.

On est au milieu des années 90 et Orangina est confronté à un problème de taille : la marque ne parvient pas à séduire les adolescents. A l’époque où l’attrait pour les produits made in USA est grandissant et face à la concurrence des géants américains Coca et Pepsi, la petite marque française a bien du mal à s’imposer. Elle a donc l’idée lumineuse de confier la réalisation de ses spots tv au célèbre humoriste Alain Chabat, idole des 13-20 ans.

Le sloggan : "Il faut bien secouer Orangina, sinon la pulpe elle reste en bas"

Le ton : l’humour absurde, décalé, impactant

Le résultat : une série de spots TV, personnifiant la célèbre bouteille ronde, à l’humour décapant. Ma préférée ? Celle du flipper, sans hésitation.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur Orangina et ses stratégies de communication, l’émission Culture Pub a fait un documentaire court et intéressant à ce sujet :

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.